Découverte de répertoires traditionnels avec les chanteuses de Sanacore

25 août 2018 - Cité de la Voix, Vézelay (89)

Sanacore signifie « qui soigne les cœurs » en dialecte napolitain, et c’est ce que les quatre chanteuses du groupe, Anne Garcenot, Caroline Chassany, Tania Pividori et Leïla Zlassi font avec bonheur depuis leurs premiers concerts il y aujourd’hui plus de vingt ans. Entre chants populaires italiens arrangés et créations contemporaines, elles aiment créer des passerelles qui relient la culture de l’oralité à une écriture qui prend racine dans cette mémoire immatérielle.
Cette action est coréalisée avec la Cité de la Voix dans le cadre des Rencontres Musicales de Vézelay.

      

 

• Intervenants •
Les chanteuses de Sanacore.

• Objectifs •
Découvrir le répertoire a cappella de Sanacore

• Contenu •
Le groupe donnera un avant-goût de son concert de fin d’après-midi en nous présentant différents éléments du vaste répertoire des chants populaires italiens, des différents genres musicaux qu’il englobe, de la culture et des rituels populaires qui le sous-tendent. 
Monodies ou polyphonies avec entre autres formes : canto a tenore en Sardaigne à trois ou quatre voix ; stornelli toscans qui chroniquent la vie quotidienne ; discanti du Latium ; chants par tierces dans l’arc alpin ; passion dédiée à la Vierge en Ombrie ; chants d’émigration ; chants politiques dans la tradition du XIXème siècle… 
Les différents timbres vocaux seront explorés, afin de montrer des approches éloignées les unes des autres et parfois complémentaires, en insistant particulièrement sur les voix de tradition orale : la voix dans le masque, les compressions, la voix de poitrine projetée, les harmoniques…
Le Centre de Documentation pour l’Art Choral de Liaisons Arts Bourgogne sera présent en proposant un espace de consultation de partitions pour chœur dans les répertoires traditionnels.

• Date & heure • 
25 août 2018 à 11h
• Lieu •
Salle Maurice Clavel du Centre Ste Madeleine, 26 rue St Pierre 89450 Vézelay

• Publics •
Chanteurs, chefs de chœur, instrumentistes, enseignants, tout public mélomane

• Coût pédagogique • 
Pris en charge par le Pôle Voix du lab

• Renseignements et inscriptions •
Auprès des Rencontres musicales de Vézelay contact@rencontresmusicalesdevezelay.com, 03 86 94 84 40 
avec copie au lab gtoutain@le-lab.info, 03 80 68 23 56.


• SANACORE •
Entre chants populaires italiens arrangés et créations contemporaines, Sanacore aime créer des passerelles qui relient la culture de l’oralité à une écriture qui prend racine dans cette mémoire immatérielle. 
Notre quatuor puise dans le répertoire extrêmement riche de ces chants de tradition orale, conserve, ré-explore et transpose ces pièces dans un système polyphonique contemporain en intégrant à ce répertoire traditionnel des pièces écrites par ou pour le groupe. 
Nous adaptons ce répertoire aux pièces transcrites ou écrites sur mesure pour nos voix pour aller plus loin encore dans le mixage, la composition, l’ouverture à plusieurs cultures et esthétiques vocales et servir notre musique et celles des compositeurs invités. 

Sanacore, c’est a capella, et juste avec la voix nous donnons à entendre des atmosphères complètement différentes. Notre musique se déploie en : relais mélodiques, richesse des harmonies, modulations, variations de hauteur, de timbre, de volume, superpositions de styles et d’époques, passages d’une langue à l’autre… Plus de barrières de l’aigu au grave, mais du soprano à l’alto, du son qui brouille les pistes à tous les étages, pour créer la surprise sonore en se servant de la voix a cappella comme d’une multitude d’instruments, pour provoquer ou caresser l’oreille de l’auditeur, et le rendre prêt à tout entendre. 
Il s’agit : d’Italie, de Méditerranée, de France, de langues et de dialectes ; de mélanges culturels au sein même des musiques de la Méditerranée et plus particulièrement de l’Italie, terre de passages ; de nos voix atypiques qui combinent les mélodies, les influences, les arrangements et qui transforment d’anciens chants en pièces pour musique de chambre. 
 

Posté le 13/04/18